Agenda partagé

Le 14 octobre 2019

Soutenance de thèse d'Alexandre CAMUS

Faire valoir un patrimoine. Comment une école polytechnique investit la numérisation de la collection audiovisuelle d'un festival musical.

Soutenance de thèse d'Alexandre CAMUS

Résumé de la thèse en français

Désormais considérés comme gisement de valeur ajoutée, les patrimoines font l'objet de nombreux projets de numérisation, à l'initiative d'établissements publics de recherche comme de compagnies privées, visant explicitement le développement de produits de connaissance à destination des marchés. Pour autant, au-delà des mots d'ordre distillés ici et là, on ne sait encore presque rien des modalités concrètes du déploiement de ce qui se présente comme un nouveau paradigme. La mise en œuvre de la valorisation techno-patrimoniale génère-t-elle des transformations dans la définition de ce qui compte comme patrimoine ? S'inscrivant dans le domaine des Science and Technologie Studies, l'analyse repose sur une ethnographie menée au sein du Montreux Jazz Digital Project porté par l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Véritable laboratoire de la mise en œuvre du paradigme de la valorisation techno-patrimoniale, l'objectif premier de ce projet est d'impulser le développement de produits de connaissance en reformulant la collection d'enregistrements audiovisuels produite au Montreux Jazz Festival en une collection de 46 000 pièces musicales, désormais déployées sur des écrans depuis lesquels leur destin est orienté. L'analyse permet de constater que la numérisation prolonge l'histoire longue des technologies d'écriture et d'accumulation, et renouvelle (plus qu'inaugure) les rapports entre technologies et patrimoine. La visibilité portée par les patrimoines et son potentiel transfert aux réalisations technologiques sont constituées en en horizon de l'action collective. Ainsi, les modalités du transfert de visibilité, dont la démo est l'opérateur privilégié, agissent sur toutes les étapes du processus de numérisation, avant même que les opérations de conservation numérique ne soient mises en œuvre. Finalement, cette étude montre que la valeur patrimoniale pourrait se retrouver toute entière indexée sur son potentiel d'innovation et de transfert de visibilité. Ce basculement entraîne des modifications du rapport au passé, réinterprété par le prisme d'un présent technologique continu dans lequel les notions de conservation, de transmission et de mémoire ne trouvent que difficilement leur place.

Résumé de la thèse en anglais

The Cultural heritage is now considered as a source of added value and, consequently, has become the subject of numerous digitization projects. These projects originate both from public research institutions and from private companies and they explicitly aim at the development of knowledge products for specific markets. However, despite guidelines found here and there, we still know almost nothing of the concrete ways in which what is presented as a new paradigm will be deployed. Does the enactment of techno-patrimonial valuation generate transformations in the definition of what counts as heritage? In the framework of Science and Technology Studies, my analysis is based on ethnographical work in the Montreux Jazz Digital Project led by the Lausanne Federal Institute of Technology (EPFL). This project is truly a laboratory for the enactment of the paradigm of techno-patrimonial valuation; its first aim is to impulse the development of knowledge products through the reformulation of the collection of audio-visual recordings produced in the framework of the Montreux Jazz Festival into a collection of 46 000 musical pieces which are deployed on screens from which their future is oriented. My analysis shows that this digitization process continues the long history of technologies of writing and accumulation. It renews more than it inaugurates the relationship between technology and heritage. The visibility of heritage and its possible transfer to technological realizations become the horizon of collective action. The modalities by which visibility is transferred, among which demonstration is central, act upon all the stages of the digitization process, even before the operations of numerical conservation. Finally, this study shows that patrimonial value may become wholly referred to its potential for innovation and visibility transfer; this development entails changes in our relationship to the past, which is reinterpreted in the light of a continuous technological present in which notions of conservation, transmission and memory are difficult to accommodate.

Titre anglais : Valuing cultural heritage. How a polytechnic school invests in the digitization of the audiovisual collection of a music festival.
Date de soutenance : lundi 14 octobre 2019 à 13h30
Adresse de soutenance : Université de Lausanne Bâtiment Amphimax 1015 Lausanne (Suisse) - Salle 414
Directeurs de thèse : David PONTILLE, DOMINIQUE VINCK

> plus d'informations sur le site dédié Soutenance de thèse d'Alexandre CAMUS - MINES ParisTech

Voir tous les événements

Partager

actualité

Prix Pierre Laffitte 2019

Formation Prix Pierre Laffitte 2019   « Une magnifique journée !» Tel est selon Elie Hachem, professeur à MINES ParisTech, le…
> En savoir +

Bientôt sur Gallica!

Ecole Bientôt sur Gallica! Pôle associé de la BnF, la bibliothèque de l’École des mines de Paris souhaite…
> En savoir +

Ingénieurs et transitions environnementales

Formation Ingénieurs et transitions environnementales Ingénieurs face au changement climatique C'est une grande…
> En savoir +

Inventer les systèmes énergétiques du futur

Formation Inventer les systèmes énergétiques du futur Se former auprès des meilleurs experts internationaux et…
> En savoir +

Un beau doublé pour Tom Petit, docteur MINES ParisTech-PSL

Un beau doublé pour Tom Petit, docteur MINES… Le prix national Jean Bourgeois , de la Société française…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

agenda

Du 5 octobre 2019 au 31 janvier 2020 Avant Mendeleiev : genèse d'un tableau

Du 16 octobre au 6 décembre 2019 Ma thèse en 180 secondes

Le 28 novembre 2019 Des bijoux dans les moteurs d’avion

Du 5 octobre 2019 au 31 janvier 2020 Avant Mendeleiev : genèse d'un tableau

Du 16 octobre au 6 décembre 2019 Ma thèse en 180 secondes

Le 28 novembre 2019 Des bijoux dans les moteurs d’avion

+ Tous les événements

téléchargement

découverte

 

Voir l'agenda des formations et autres actualités

 

Consultez régulièrement les offres de formation

p_l_a_n_d_u_s_i_t_e
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech